Home / Lexique / Tourisme équitable
Agenda
Tourisme équitable
Publié le 16-07-2010
L’industrie du tourisme représente 600 millions de voyageurs chaque année et les pays du Nord restent les principaux bénéficiaires (compagnies aériennes, tour opérateurs, chaînes hôtelières...) de ses retombées économiques. Il est donc indispensable de mettre en place d’autres formes de tourisme comme le tourisme équitable dont les principes phares sont les suivants : 

  • Placer l’homme au coeur du voyage. Les rencontres avec la population sont primordiales. Les voyageurs équitables favoriseront ainsi le logement chez l’habitant et les activités culturelles locales.
  • Impliquer les populations locales dans les différentes phases du projet touristique. Les habitants participent à la conception des activités et à leur évolution et peuvent décider de les modifier ou de les arrêter.
  • Participer au développement de l'économie locale.Les bénéfices du tourisme équitable doivent être perçus en grande partie localement et participer au développement de la communauté. Par exemple, ils peuvent servir au financement d’une école.  

Ainsi, en transférant une part des bénéfices des entreprises internationales vers les populations locales, en rapprochant le touriste des habitants, et en respectant leurs modes de vie, le tourisme équitable s'inscrit activement dans une démarche de développement durable. 

Les associations qui se définissent « de tourisme équitable », comme Croq’Nature, l’ATES ou Taddart, sont censées se soumettre au contrôle de la Plate-Forme du Commerce Equitable (PFCE). Pour l’instant, ce type de tourisme concerne principalement les pays du Sud, notamment au Maghreb et en Amérique Latine.