Home / Lexique / Intermodalité
Agenda
Intermodalité
Publié le 02-05-2011
L’intermodalité consiste à utiliser plusieurs modes de transport différents au cours d’un même déplacement. Par exemple, pour vous rendre au travail, vous empruntez peut-être d’abord le bus pour vous rendre jusqu’à la gare la plus proche. Si vous êtes en banlieue, vous grimperez sûrement dans un RER pour enchaîner, éventuellement, sur le métro. Et bien, sans la savoir, vous pratiquez l’intermodalité. 

En termes de politique de transports, l'intermodalité correspond à la fin d’un modèle unique, tout-voiture ou tout-camion, et au développement des modes de transport doux (vélo, marche) ou des transports en commun (ferroviaire, routiers). Elle vise donc à réduire l’usage de la voiture individuelle mais elle suppose de développer au préalable l’offre de transport alternative. 

Clé de voûte de la mobilité durable, l’intermodalité se met en place progressivement dans les villes du monde, de Shanghai à Singapour en passant par Paris et les villes de province. Les aéroports, gares et parkings sont désormais aménagés en « pôle intermodal », donnant accès à différents modes de transports (métro, bus, taxis, location de voiture, etc.) grâce à des systèmes d’information et de billetique adaptés. 

Cette nouvelle organisation des transports nécessite l’implication de nombreux acteurs : opérateurs de transports publics, gestionnaires de parkings, constructeurs de véhicules et surtout pouvoirs publics, seuls capables de déployer l’infrastructure nécessaire au système intermodal.