Home / Lexique / Bibliodiversité
Agenda
Bibliodiversité
Publié le 19-04-2010
Si le terme biodiversité est en vogue en 2010, classée «année internationale» de la cause, la notion de «bibliodiversité» reste pour sa part encore floue, voir totalement inconnue. Ce mot hybride désigne la diversité culturelle appliquée au monde du livre et est intimement lié à la production des éditeurs indépendants. En effet, dans un secteur dominé par les grands groupes, la diffusion de masse et la recherche de rentabilité, ces derniers, souvent de petite taille, peinent à s’affirmer faute de moyens et de visibilité. Or, leur présence est indispensable à la diversité et à la circulation des idées

Le terme est apparu à la fin des années 1990, en Amérique Latine. Des éditeurs chiliens évoquent pour la première fois la «bibliodiversidad» lors de la création du collectif «Editores independientes del Chile». Il est ensuite largement diffusé grâce à l’Alliance internationale des éditeurs indépendants au moyen d’appels et d’actions de plaidoyer, avec une date importante à la fin de l’année 2005. A la suite de l’appel de Guadalajara, lancé par 70 éditeurs indépendants, les Etats ont signé, sous l'égide de l'UNESCO, une "Convention pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles". La bibliodiversité pouvait dès lors être concrètement protégée. 

En 2007, Françoise RIVIERE, sous-directrice générale pour la Culture à l'UNESCO, déclarait, lors de son discours inaugural des Assises internationales de l'édition indépendante (Paris, juillet 2007) : "Tout comme elle s'emploie à mettre en valeur sur la scène mondiale la complémentarité des objectifs de la biodiversité et de la diversité culturelle, l'UNESCO suit au plus près la question de la diversité des expressions et des contenus dans le marché international du livre. En d'autres termes, elle porte la plus grande attention à ce que d'aucuns appellent d'un mot qui a connu une certaine fortune et qui commence même à devenir usuel, la « bibliodiversité »".  

La «bibliodiversité» est aujourd’hui bien connue des auteurs et éditeurs ainsi que des médias. En 2006, suite à la rédaction d'une lettre aux candidats à l'élection présidentielle, le journal Le Monde a repris quelques-unes des mesures concrètes en faveur de la bibliodiversité.