Home / Lexique / Agriculture intensive
Agenda
Agriculture intensive
Publié le 05-09-2012 / Dernière édition le 05-09-2012
Agriculture qui produit des aliments (végétaux et animaux) en grande quantité, en utilisant des engrais, des pesticides (pour vaincre les maladies), des herbicides (pour tuer les mauvaises herbes) et d’autres produits chimiques ou pharmaceutiques (pour soigner les animaux) pour un but qui est d’obtenir le meilleur rendement.

En France, avec l'apparition de l'agriculture intensive les rendements ont énormément augmentés. En ce qui concerne la production de blé, les rendements étaient de 16 quintaux par hectare entre 1850 et 1950. Au début de l'agriculture intensive, ils sont passés à 25 quintaux par hectare (entre 1950 et 1973). Ensuite de 1973 à 1980 ils sont passés à 48,5 quintaux par hectare puis de 1980 à 1995 à 66 quintaux par hectare. Enfin, en 1995, l'agriculture intensive permettait de produire environ  70 quintaux par hectare. A savoir que la quantité moyenne de fertilisants utilisés pour produire un hectare de blé correspond à 240 kg.

Selon les écologistes, cette agriculture n’est pas durable car elle met en péril la biodiversité et la santé humaine en polluant les sols et l'eau. Elle favorise la désertification des sols et la déforestation.
De plus, les pesticides sont souvent dangereux pour les végétaux, les animaux sauvages et la santé de l’homme.
Envie d'en savoir plus avec le point de vue de Yann Arthus Bertrand ? Cliquez ici

Sources :
http://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/agriculture_intensive.php4
www.vedura.fr/economie/agriculture/engrais-chimiques
www.vedura.fr/economie/agriculture/pesticides
fr.wikipedia.org/wiki/Herbicide
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rendement_agricole
http://www.vedura.fr/economie/agriculture/agriculture-intensive