Home / kiagi le mag' - reportages / Devenons producteurs solidaires !
Publié le 01-03-2011 / Dernière édition le 23-01-2012
 
Devenons producteurs solidaires !
La musique équitable, une alternative à la crise de l’industrie du disque
Crise du disque, disparition des disquaires, numérisation des supports, concentration des maisons de disque... Bien courageux est celui qui se lance aujourd’hui dans la production musicale. Pour preuve, ce constat : la très grande majorité du marché du disque est concentrée entre les mains de quatre mastodontes de la production musicale, les majors EMI Group, Universal Music Group, Sony Music Entertainment et Warner Music Group. Résultats : sur les ondes et dans les bacs, la musique s’universalise, s’uniformise et la production d’un album devient mission impossible pour des labels et musiciens indépendants. Heureusement, des modes de productions alternatifs émergent peu à peu, portés par le web et la solidarité des internautes.  

Une production classée verte

Appliquer à l’industrie musicale les principes du développement durable, c’est ce que fait, depuis 2003, l’association Fairplaylist.Ses principes : préservation de l’environnement et promotion de la diversité culturelle. Comment ? Tout d’abord, grâce à de nouveaux modes de production, moins polluants. Lors de la réalisation d’un disque ou de l’organisation d’un festival, Fairplaylist favorise l’utilisation des énergies renouvelables et pense aux recyclages de sa matière première, les cd. De plus, les albums de l’association sont distribués en circuit-court, dans des commerces de proximité et des réseaux écolos. Ce qui évite le prélèvement d’une marge importante par les disquaires. Enfin, Fairplaylist organise de nombreux festivals pour promouvoir la musique équitable. Chaque année, se tient le festival de Menilmontant pour la musique équitable. L’association était également présente lors du festival d’art et d’écologie Planet Nepal en novembre 2010.

Les internautes au coeur du projet

Nous l’aurons compris, la main-mise de certaines multinationales plombe la création musicale.Il devenait urgent de créer des alternatives à cette oligarchie. Depuis quelques années, les acteurs de l’industrie musicale s’inspirent des principes du commerce équitable et repensent la relation à l’artiste. Avec, pour premier credo, la suppression des intermédiaires. Nous connaissions déjà l’exemple très médiatisé de My Major Company, à l’initiative de Michaël Goldman, qui a notamment permis l’émergence du chanteur Grégoire. Autre expérience, celle de FairTradeMusic, une plate-forme internet qui met directement en relation les artistes et les internautes. Ces derniers deviennent alors producteurs et financent directement leurs artistes coup de coeur. Ce système permet aux artistes non-signés par les grandes maisons de partager leurs musiques, de recevoir des dons et d’annoncer leurs concerts. Actuellement, plus de 1290 artistes et 3330 «music lovers» sont inscrits sur le site de FairTradeMusic. 

L’initiative de Faratouba

Sur la toile, d’autres expériences s’appuient également sur le crowdfunding, cette nouvelle approche permettant de financer des projets en faisant appel à un grand nombre de personnes. A l’exemple du groupe Faratouba



Pour financer la production de son deuxième album, ce groupe de musique du monde aux influences afro-caribéennes a décidé d’en appeler directement à ses fans. L’idée : envoyer un chèque de dix euros afin de financer la réalisation de leur 10 nouvelles chansons. Ce chèque ne sera encaissé que si la somme de 6 000 euros, nécessaire à la réalisation, est atteinte avant le 30 juin 2011. Sinon, les chèques ne seront pas encaissés et l’opération sera annulée. Au final, Faratouba espère enregistrer son album en décembre 2011 et en enverra un exemplaire à tous les participants de l’aventure. Un joli cadeau de Noël en avant-première.
Pdf :
Partager
Facebook Twitter Delicious Netvibes Viadeo Google Digg
 
Suggestions
kiagi le mag'
Bâti Cités finance l’habitat ...
Bâti Cités est un fonds d’investissement qui permet aux ...
 
 
kiagi le mag'
La SOUP, un concept sympa, une ...
Comment récolter des fonds pour des projets tout en ...
 
 
Acteur du changement
Yvelines Actives
Une association qui aide au financement de toutes ces ...
 
 
Dossiers du mois
Quand l'économie se met au service de l'Homme...
 
 
Acteur du changement
Cigales Ile-de-France
L'épargne au service de la citoyenneté économique.
 
 
Acteur du changement
Finansol
Développer la solidarité dans l'épargne et la finance.
 
 
kiagi le mag'
Retrouvez la famille Kiagi en DVD !
La famille Kiagi continue d'agir au quotidien ! Après 7 ans ...
 
 
kiagi le mag'
Vous avez toujours rêvé d’écrire ? ...
Rejoignez notre équipe bénévole pour alimenter Kiagi !
 
 
kiagi le mag'
C’est quoi le problème avec la ...
La simplicité à remplir son verre d’eau ou sa bouteille ...
 
 
kiagi le mag'
Le Forum Social Mondial, c’est ...
Le prochain Forum Social Mondial (FSM) se tiendra du 26 au ...